Se Connecter

Inscription

Bure : appel à blocks queer pour les Rayonnantes

|

A tous-tes les queerxs,

Nous, queers des villes et queers des champs, vous invitons à venir rejoindre nos familles antinucléaires au camp des Rayonnantes du 16 au 26 août près de Bure (55).

Il est annoncé sur le programme un espace et des ateliers en mixité choisie queer. Profitons-en pour se retrouver, se rencontrer et s’organiser.

Le nucléaire colonial français a toujours tout détruit et continue à détruire par son extractivisme d’uranium, ses essais de bombes nucléaires et ses déchets radioactifs. En Algérie, de 1960 à 1966, l’armée française a procédé à 17 essais nucléaires dans le Sud algérien sur les sites de Reggane et In Ekker puis a enterré les déchets sans en donner les emplacements. Les peuples du pacifique et notamment des atolls de Mururoa et de Fangataufa, îles bétonnées et ayant subies 193 essais nucléaires sous-terrains, marins et en surface entre 1966 et 1996, ont manifesté à Papeete (Tahiti) le 2 juillet dernier pour demander le retraits des déchets radioactifs. Sans oublier les peuples souffrant de l’extractivisme d’uranium et de l’abandon de déchets radioactifs au Niger, et dans les pays d’Asie centrale aujourd’hui.

Plus de cinq décennies de production nucléaire ont produit des milliers de tonnes de déchets radioactifs que nul au monde ne sait neutraliser.

A Bure, petit village de Meuse, se prépare le plus grand projet industriel européen : Une grande poubelle nucléaire qui consisterait à creuser 275 km de galeries souterraines (équivalent du métro parisien) pour concentrer au même endroit et enfouir à 500 mètres sous terre les déchets les plus dangereux produits par les activités nucléaires française depuis 1960. L’Etat nous vend le rêve d’un stockage géologique sans risque aucun pour les 100 000 prochaines années (oui oui rien que ça !) En « réglant » le problème des déchets, il peut continuer de bon train sa production nucléaire et la construction de nouvelles centrale !

En soutien aux populations qui subissent le nucléaire français depuis des décennies, nous proposons de rejoindre les rassemblements festifs et déterminés du 20 au 23 août autour du camp. (appel vu sur indymédia puis relayé sur https://bureburebure.info/rassemblements-festifs-et-determines-pres-de-bure-20-23-aout/ )
En tant que personnes queer, nous considérons que le nucléaire est le symbole d’un monde que nous rejetons. Alors retrouvons-nous, créons nos espaces, donnons-nous ensemble la force de lutter, approprions-nous la lutte antinucléaire, proposons nos ateliers autogérés, formons des blocks qui nous ressemblent, dégenrés, pailletés (ou pas), déterminés...!

Venez diverger contre le nucléaire et soutenir les populations qui le subisse du 20 au 23 août prés de Bure !

On peut même se retrouver dés le début du camp des Rayonnantes, le lundi 16 !

On est queer, antinucléaires, fièr.e.s et déter !

***
Plus d’infos sur :
https://rayonnantes2021.noblogs.org/actions/
https://bureburebure.info
https://radioradieuses.noblogs.org/



Articles de la même thématique : Genre - Féminisme - patriarcat

Le Festimeuf est de retour