Se Connecter

Inscription

Contre les marchands de la santé

|

Dans la nuit du 5 au 6 aout, les vitres de l’agence d’intérim Aile Médical, avenue Jules-Julien à Toulouse, furent attaquées à coup de marteau.

Le pass sanitaire est officiellement passé ce jeudi 5 aout 2021. Aucun regard pour les milliers de gens, soignants ou non, qui s’y opposent.

Depuis plusieurs années l’austérité sociale est le moteur de la politique gouvernementale. Comme d’autres secteurs, l’hôpital se l’est pris en pleine face : des opérations reportées, la fermeture de lits, le mépris du personnel soignant et un recours banalisé a l’intérim pour compenser les burn-out.
Tout le quotidien est maintenant soumis a l’obligation vaccinale, alors que se faire soigner devient de plus en plus difficile.
Ce que nous refusons n’est pas le vaccin en tant que tel. C’est une technique de soin comme une autre face à une épidémie dont personne ne peut prédire la sortie. Ce que nous refusons est le pass, qui devient le garant de l’accès aux soins, à son métier ou a la possibilité de voyager. Ce que nous refusons est l’infantilisation générale.
Si l’hôpital est un des premiers en ligne de mire de cette guerre sociale, nous nous sentons tous touchés. Nous ciblons l’intérim en tant que rouage de la privatisation de la santé. Il y en a bien d’autres, bien sûr.
Soutien hargneux avec les soignants et les grèves hospitalières !

Des usagers solidaires



Articles de la même thématique : Action directe - Sabotage

Ni nuke ni 5G !