Se Connecter

Inscription

Vague de perquisitions à Limoges, Toulouse et Ambert

|

Mise à jour le 02/04
Un article qui revient en partie sur ce qui s’est passé ce jour-là est disponible ici. La personne de Limoges vient d’être transférée en préventive pour 1 an renouvelable.

Mise à jour le 28/03

Une enquête est en cours depuis octobre 2017 pour des faits s’étant déroulés autour de / ou à Limoges en septembre 2017. Le matin du 27 mars 2018, les gendarmes Limougeaux, bien assistés, ont effectué deux perquisitions dans deux lieux de vie à Toulouse, ayant entraîné deux mises en garde à vue. Au même moment, au moins une perquisition a eu lieu à Limoges et une personne de plus a été mise en garde à vue.

De plus, une vague de perquisitions s’est déroulée à Ambert, comme nous pouvons le lire sur Indymedia Nantes :

Ce matin 28 mars, à partir de 8h30, au moins trois lieux d’habitation dont une maison occupée ont été perquisitionnés dans le cadre d’une enquête menée par le parquet de Clermont qui porte sur des dégradations et/ou tentative de dégradations en bande organisée selon les informations qu’on a réussi à choper. Au moins une personne est partie en garde à vue à Clermont et une autre dont on n’a pas de nouvelles pour le moment. A cette heure-ci (17h15), les flics sont toujours présents dans un des lieux. On n’a pas plus d’informations pour le moment. [1]

Soyons solidaires contre la répression de l’Etat.

Plus d’informations prochainement. Surveillez vos arrières !