Se Connecter

Inscription

Cessez le feu !

|
Mise à jour : prochaine manifestation à Limoges samedi 9 décembre, 15 heures, carrefour Tourny

Depuis plusieurs semaines, le samedi à 15 heures, sont rassemblées celles et ceux qui demandent l’arrêt immédiat des bombardements en Palestine.
Mercredi 29 novembre, à 18 heures, partira de la préfecture de Limoges une retraite aux flambeaux.

Semaine, après semaine, une banderole, une sono, quelques drapeaux palestiniens, des femmes, des hommes, quelques enfants forment un groupe de plus en plus compact. Des jeunes, des moins jeunes écoutent attentivement les prises de parole toutes chargées d’humanité et dénonçant la politique mortifère du gouvernement israélien envers le peuple palestinien depuis des années. Est-il besoin de préciser que les actes horribles de membres du Hamas étaient également condamnés unanimement.

Puis un cortège se forme, des slogans surgissent, un tract est distribué dont voici le texte :
« Nous exigeons l’arrêt immédiat des bombardements incessants sur Gaza et de toutes les agressions militaires menées par l’État d’Israël depuis le 7 octobre. L’offensive menée par l’État d’Israël contre la population de la Bande de Gaza, ses habitations, ses infrastructures, est d’une violence inouïe.
Nous condamnons les crimes de guerre commis par des commandos du Hamas, le 7 octobre contre des civils israéliens et les crimes de guerre qui continuent d’être commis par l’État d’Israël contre les habitants de Gaza.
Des quartiers entiers de la Bande de Gaza sont rasés, des écoles, des universités, des hôpitaux détruits. Des milliers de personnes, en majorité des civils, sont tuées dont de très nombreux enfants. Du fait d’un siège inhumain, l’eau, l’électricité et la nourriture manquent cruellement, les personnes blessées ne peuvent plus être secourues. Déjà durement touchée par le blocus total, la population de la Bande de Gaza vit une catastrophe humanitaire majeure.
En Cisjordanie occupée, les colons israéliens, soutenus par l’armée, agressent et tuent les habitants palestiniens. L’ancien ambassadeur de France en Palestine parle de génocide.
Nous demandons d’urgence au président de la République, de cesser son soutien à la politique israélienne. Nous demandons à la France et à l’Union européenne d’exiger un cessez-le-feu immédiat, la levée du siège imposé à la population de Gaza et de l’ordre d’évacuation vers le sud de Gaza bombardé aussi.
Nous saluons le courage des Israéliens qui s’opposent à la politique de leur gouvernement et condamnons tous les racismes. Une paix juste et durable ne sera possible que dans le cadre de la reconnaissance des droits du peuple palestinien. L’ensemble des résolutions des Nations Unies doivent être respectées (plan de partage de1947, fin de l’occupation de la Cisjordanie et du blocus de Gaza, 1967…)
Égalité pour toutes et tous du Jourdain à la Méditerranée. »

À l’appel de : Limousin-Palestine (AFPS), Comité BDS (Boycott- Désinvestissement-Sanctions), Femmes en noir, Union Juive Française pour la Paix (UJFP), Ligue des Droits de l’Homme (LDH) section de Limoges, Groupe Limousin de l’Union Pacifiste (GLUP), MRAP 87, Gauche Ecosocialiste87, NPA87, Mouvement Jeunes Communistes de France (MJCF87), Union Populaire87-LFI, Sud Éducation Limousin), EELV87

Mercredi 29 novembre, à 18 heures, partira de la préfecture une retraite aux flambeaux.