Se Connecter

Inscription

Faire vivre la Maison aux volets rouge de Tarnac

|

L’association Le MAS de Peyrelevade se mobilise autour des personnes et familles à qui le droit d’asile a été refusé et agit pour trouver des solutions d’hébergement, de transport et de subsistance sur le Plateau. Ces personnes dites « déboutées » ont souvent besoin d’un temps de répit pour envisager la suite. Elles peuvent entreprendre des démarches administratives, recours et demandes de titre de séjour avec l’aide de la Cimade de Peyrelevade. Grâce au soutien et à la mobilisation des habitants de la Montagne Limousine, l’association Le MAS de Peyrelevade a pu mettre en place un réseau de covoiturage, des cours de français et du soutien moral et matériel.

Le réseau d’hébergement chez des particuliers s’est révélé insuffisant face aux demandes. Pour rappel, le taux de refus des demandes d’asile est de 70% environ. C’est pourquoi, le MAS de Peyrelevade, pour agrandir ses possibilités d’accueil, a acquis, en 2017, la Maison aux volets rouge à Tarnac grâce à un financement participatif.

Les politiques adoptées à l’égard des migrants sont inacceptables, organisons-nous pour les accueillir !

Des milliers de personnes se retrouvent toujours forcées de prendre les routes de l’exil quitte à risquer à nouveau la mort. Après avoir enfreint les murs de l’Europe, beaucoup de ces personnes exilées doivent faire face à la violence des politiques migratoires agissant sur le sol de la plupart des pays européens. En France elles se retrouvent face à la complexité d’un système et d’un gouvernement qui a opté pour l’augmentation des contrôles, des sanctions et du tri en les enfermant, les assignant à résidence, les expulsant et les privant de leurs droits. En France, ces personnes se retrouvent face à la volonté de ne tout simplement pas accueillir.

Exilés bienvenus

Heureusement beaucoup de gens ici ouvrent leurs bras, leurs maisons et leurs esprits de plein de manières différentes. Des gens tout aussi prêts à soutenir et envisager les conditions de vie de ceux qui n’auront pas obtenu de papiers et qui auront décidé de rester vivre parmi nous pour un temps ou pour toujours. En rencontrant certaines de ces personnes exilées, nous découvrons la complexité du monde qui nous entoure. Et alors nous voulons comprendre ensemble les conflits et les guerres qui marquent la période historique dans laquelle nous vivons. Nous voulons mettre à la lumière les liens entre ce qu’il se passe « là-bas » et ce que nous vivons « ici ». Nous ne voulons plus rester aveugles. Nous ne nous laisserons pas faire.

Faire vivre la maison aux volets rouges fait partie de ces gestes. Exilés, bienvenue !
Accueillir des personnes exilées sans revenu demande de récolter des fonds pour payer tous les frais fixes de la maison qui sont assez conséquents ainsi que les besoins de base des habitants (nourriture, vêtements, frais médicaux, frais de transport, puces téléphoniques).
Si vous désirez faire un don mensuel pour faire vivre la maison aux volets rouges :

Faire un don mensuel :
Par virement bancaire : (indiquer dans l’objet du virement : « pour faire vivre la maison aux volets rouges »
IBAN:FR72/2004/1010/0610/1085/3E02/736
Par chèque : à l’ordre de « Le MAS de Peyrelevade », à envoyer à :
Le MAS Peyrelevade
Maison des Associations
Route de Vinzan
19290 PEYRELEVADE



Articles de la même thématique : Exil - Migration - Sans papiers

Chantier au squat du 4bis

Festival Migrant’scène