Se Connecter

Inscription

Contre l’urbanisation forcée de Saint-Bonnet-Briance

|

La municipalité de Saint-Bonnet-Briance lance son nouveau plan local d’urbanisme qui prévoit une urbanisation galopante de la commune. Des habitant·e·s commencent à s’organiser et lancent une pétition.

Depuis hier s’est ouverte l’enquête publique du plan local d’urbanisme de Saint-Bonnet-Briance. Au menu, béton pour les terres agricoles et politique de village dortoir. Pour ceux que la lecture de ces 400 pages rebute, voici un bref résumé.

La municipalité propose d’urbaniser une dizaine de parcelles pour y construire une quarantaine d’habitations. L’objectif affiché étant d’augmenter la population du village de 20 %, puisque, parait-il, grossir, s’agrandir, s’étendre, constitue un objectif en soi.

L’urbanisation est prévue à 75 % dans les hameaux proches des axes routiers et seulement à 25 % dans le bourg, sur un modèle de périurbanisation, totalement assumé par la municipalité, qui cherche à faire venir des travailleurs limougeauds (distance de Saint-Bonnet-Briance à Limoges 30 kilomètres).

Des habitant·e·s se mobilisent pour préserver la ruralité de leur campagne. Ils s’opposent à la transformation de leur village en village dortoir, et veulent préserver les terres agricoles et forestières, déjà suffisamment menacées.

Ils ont mis en ligne une pétition, qui sera remise le 11 octobre à la commissaire enquêtrice qui devra se prononcer sur ce PLU. Vous pouvez la signer ici.