Se Connecter

Inscription

Le Trou des Combrailles

|

Parce que l’info ne passe pas que par Internet, (re)découvrez les nombreux médias locaux en Limousin, dont Le Trou des Combrailles.

Le Trou des Combrailles, c’est un journal local sur les Combrailles que nous avons créé en 2012. Les Combrailles (ou La Combraille pour les puristes), c’est une zone étalée sur trois départements, à l’est de la Creuse, à l’ouest du Puy-de-Dôme, au sud-ouest de l’Allier. C’est assez grand mais pas très peuplé. On essaie de dire ce que les autres ne disent pas ! Faire nos petites enquêtes et reportages quand on peut. On essaie d’être drôles des fois. Et de saupoudrer nos premières pages de quelques brèves douteuses, affichées comme telles, dont on n’est cependant pas obligé de douter et malgré l’invraisemblance de la nouvelle, certains n’en doutent absolument pas !

Le journal est associatif et tenu par des bénévoles. Il est basé à Vergheas, dans le Puy-de-Dôme. Au début, il sortait tous les trimestres, maintenant c’est tous les six mois parce que c’était long à distribuer et que ça nous prenait pas mal d’énergie. Ce qu’on voudrait essayer de faire en plus de nos deux numéros annuels, ce sont des petits hors-série. On n’a pas d’étiquetage politique, mais les points de vues sur les sujets sont quand même plutôt gauchistes. Mais c’est ouvert à tout le monde qui a quelque chose à dire, sur un sujet ou sur un autre.

Le dossier du dernier numéro (été-automne 2019) est sur les Gilets jaunes, avec des gens qui ont été dans des manifs, qui ont participé aux Gilets jaunes, le portrait de l’un d’eux. En dehors des dossiers, il y a d’autres articles sur des sujets polémiques dans les Combrailles.
Ainsi, dans le dernier, on trouve un sujet, à Queuille (Puy-de-Dôme), sur la « zone d’aménagement concerté » (entendons-nous bien, comme beaucoup de noms technico-administratifs celui-ci indique le contraire, la concertation ne se pratiquant qu’entre un friqué et une poignée d’élus). Sur cette zone, déclassée humide, l’entreprise Chimerec veut installer un centre de tri de déchets toxiques. Notons qu’on se trouve en pleine zone Natura 2000 et dans un coin relativement touristique (le fameux méandre de la Sioule présent sur tant de cartes postales des Combrailles auvergnates).

On trouve notre journal dans tous les bons points presse des Combrailles. Pour ceux qui habitent loin et qui ne peuvent se rendre à la presse (sinon, allez-y, on les dépose pas pour rien !), on peut s’abonner. En presse, le numéro est vendu 2,50 euros, ça fait vingt pages, y’a même des mots croisés, et une couleur sur la une. Pour les abonnés, c’est plus cher, à cause des timbres, c’est 4 euros par numéro (si on s’abonne pour 4 numéros, c’est donc 16 euros).

Adresse : Le Trou des Combrailles, 63330 Vergheas.



Articles de la même thématique : Contre-culture - Expression