Se Connecter

Inscription

L’enfumage commence : Castaner retire la GLI F4 ou comment remplacer une grenade par une autre

|

La GLI F4, utilisée depuis les années 1980, a arraché des mains de plusieurs personnes depuis 2001 (Edouard Walczak, Mickaël Cueff, Gabriel P., Ayhan P, Antoine Boudinet, Frédéric Roy, Sébastien Maillet, sans compter tout-tes celles et ceux qui ont perdu des morceaux de pieds où reçu de multiples éclats qui resteront dans leurs corps définitivement).

Le collectif Désarmons-les avait publié plusieurs articles sur la GLI : une autopsie de la grenade, un article après qu’un manifestant ai perdu sa main à NDDL ou encore sur l’enjeu stratégique autour des grenades.

Après avoir tergiversé fin 2014 suite à la mort de Rémi Fraisse sur sa suppression éventuelle [1] et malgré les évidences depuis plusieurs années attestant de sa dangerosité et de ses défaillances techniques, ce n’est que 30 ans plus tard que l’Etat s’en débarrasse.

Mais ne soyons pas dupes ! Il ne s’agit que de la remplacer par la GM2L, qui a déjà fait ses preuves et vient d’être massivement utilisée à Nantes la semaine passée.

La GM2L viendra donc nous mutiler à la place de la GLI F4, car non, Castagneur ne veut pas contrarier Alsetex et les autres marchands de douleurs.

La GM2L c’est 48 grammes d’explosif (Hexocire, plus puissant que la TNT) et 10 grammes de gaz CS, ainsi qu’une détonation a 165 décibels. L’hexocire est de l’explosif RDX mélangé à de la cire. Le RDX est 1.6 fois plus puissant que la TNT. Il compose 91% du C4. Le RDX est un des explosifs militaires les plus puissants. Il entre notamment dans la composition de l’ogive du lance-roquettes RPG-7. Lorsqu’il explose, sa vitesse de détonation atteint 8 750 m/s.

C’est donc une GLI F4 qui ne porte pas son nom.

Au cas où vous en doutiez, la GM2L peut aussi vous arracher la main, comme le montrer le pictogramme qui se trouve dessus :

Désarmons-les !



Notes

[1Cf. le débat de l’IGGN/IGPN sur le rapport avantages/inconvénients entre l’OF F1 et la GLI F4

Articles de la même thématique : Répression - Prisons

C.R.A.S.H.