Se Connecter

Inscription

On affiche les mines d’or ! (MAJ : nouvelles photos)

|

Ce week-end à Limoges, des militants de ANV-COP21 Sud Limousin ainsi que des gilets jaunes et d’autres habitants mobilisés contre les mines d’or ont mené une action de détournement publicitaire pour dénoncer le projet de réouverture de mines d’or sur le territoire.

Bien que Limoges ne soit pas affecté directement par le possible projet de nouvelles mines d’or, les militants ont recouvert une partie des abribus du centre-ville pour remplacer la pollution visuelle de publicités par des affiches dénonçant le projet minier et le silence des autorités, notamment de la préfecture de Limoges qui est en charge du dossier.

C’est sur un périmètre de 300 km2, au sud de Limoges, que la société Cordiers Mines, une société minière à capitaux australiens, souhaite explorer et exploiter une zone qui s’étend sur 11 communes de Haute-Vienne et de Dordogne. Mais une partie de la société civile ainsi que des élus s’opposent à ce projet qu’ils jugent « destructeur » et qui paralyse un territoire et l’économie locale.

« Au delà du manque de transparence du projet, il y a surtout un problème en terme de pollution de l’eau et de la terre ainsi que la probable forte augmentation des émissions de CO2 dans l’atmosphère dues à l’augmentation du transport routier que va générer l’activité. A l’heure ou la prise de conscience sur l’urgence climatique est omniprésente, les autorités préfèrent jouer le statu-quo plutôt que d’être à la hauteur des enjeux climatiques et sociétaux actuels », dénoncent les militants.

Les militants et habitants présents espèrent prochainement une réponse officielle actant l’abandon du projet car Cordiers Mines n’a pas répondu à ses obligations et la préfecture se doit de libérer un territoire qui ne demande qu’à se développer.






P.-S.

Contact : anv-limousin@protonmail.com


Articles de la même thématique : Écologie - Nucléaire - Alternatives

Balance ton éolienne