Se Connecter

Inscription

Accueil > Brèves

  • Exil - Migration - Sans papiers

    Annulation de l’obligation de quitter le territoire pour René Bokoul

    Le tribunal administratif de Limoges a annulé l’arrêté préfectoral obligeant René Bokoul, peintre d’origine congolaise habitant à Saint-Junien, à quitter le territoire avec interdiction de revenir en France pendant un an. Le tribunal donne un délai de quatre mois à la préfecture pour « réexaminer la situation de l’intéressé ». La forte mobilisation de son comité de soutien n’est assurément pas étrangère à cette décision. Une pétition avait rassemblé environ 700 (...)

  • Exil - Migration - Sans papiers

    René Bokoul, jugement en délibéré rendu dans deux semaines

    Beaucoup de monde au procès de l’artiste congolais René Bokoul, réfugié dans le Limousin depuis des années, et qui faisait appel de sa demande d’expulsion. Dans une salle pleine à craquer l’avocat a rappelé l’absurdité kafkaïenne de l’administration préfectorale, impitoyable machine à expulser, suivi par le propre témoignage émouvant de René Bokoul. Le jugement est mis en délibéré et sera rendu dans deux semaines.
    (voir (...)

  • Résistances - Solidarités internationales

    Le projet de méthaniseur de Limoges part en fumée

    Le projet de méthaniseur qui devait être implanté à Limoges vient d’être abandonné. Un projet de moins contre lequel lutter, c’est toujours ça de pris.
    Le projet de méthaniseur qui devait être implanté à Limoges vient d’être abandonné. Un projet de moins contre lequel lutter, c’est toujours ça de pris. L’origine de ce brillant projet a germé en 2012. En 2014 la métropole de Limoges vend un terrain de près de 20 000 mètres carrés à l’entreprise Vol-V Biomasse, qui affirme clairement son projet d’y créer une (...)

  • Gilets jaunes

    Les gilets jaunes devant l’ehpad Joseph-de-Léobardy

    Jeudi matin rendez-vous était donné devant l’ehpad de Léobardy pour accueillir Lombardie qui devait venir avec tout un aréopage au repas de Noël. L’idée était de poser des questions sur l’état catastrophique des conditions d’accueil et de travail (ceci explique cela) dans les Ehpad et celui-ci en particulier. Aussi de montrer notre présence après l’évacuation des ronds-points à sa demande. Une quinzaine de gilets jaunes étaient présents, deux voitures de police municipale attendaient. Ceux-ci sont descendus (...)

  • Écologie - Nucléaire - Alternatives

    [Urgent] Venez empêcher l’expulsion de l’Amassada le 20 décembre ! (Aveyron)

    Expulsion de l’Amassada prévue demain matin 20 décembre.
    Venez dès a présent avec vos duvets ou soyez attentifs à vos téléphones demain à la première heure.
    Faites tourner ce message sur vos réseaux.
    Pour plus d’information sur la lutte de l’Amassada contre l’implantion d’un transformateur de 400 000 volts qui permettra l’installation d’un millier d’éoliennes industrielles dans la région : https://douze.noblogs.org/
    Pas res nos arresta, le film de l’Amassada : (...)

  • Gilets jaunes

    Retour subjectif sur l’action des gilets jaunes à Boisseuil

    Rendez-vous 10h à Boisseuil. L’ambiance est bonne, pour une journée d’action il y a pas mal de monde : entre 30-60 personnes au fil de la journée. Au menu de la journée divers blocages avec notamment en ligne de mire le travail le dimanche.
    Les personnes se rassemblent et s’installent rapidement pour bloquer le rond-point. C’était un peu tendu avec certains gendarmes mais dans l’ensemble ça a été. On n’était pas assez nombreux pour bloquer complètement mais on a eu le temps de discuter avec chaque (...)

  • Gilets jaunes

    Répression d’un gilet jaune limougeaud

    Encore un fois, et de plus en plus, la police et la justice traquent les militants en attaquant les personnes isolées, avec des outils judiciaires déjà rodés par la répression quotidienne dans les quartiers populaires par exemple.
    Avec l’acte IV, comme pour le mouvement de la loi Travail, nous assistons à des arrestations préventives, l’utilisation massive d’armes par la police (avec son lot de blessés, mutilés et morts) et d’impressionnants déploiements de forces de l’ordre sur le territoire.
    A (...)

  • Répression - Prisons

    Quand l’Etat a peur

    A Limoges, alors même que les manifestations se sont toujours déroulées dans le calme et que la police a déjà fait preuve de sa capacité à être démesurément violente, le préfet, visiblement apeuré, prend des mesures strictes :
    Les événements intervenus récemment à Paris dans le cadre du mouvement des gilets jaunes peuvent laisser craindre, en marge des manifestations déclarées et prévues le samedi 8 décembre 2018 à Limoges et dans le département de la Haute-Vienne, des débordements isolés susceptibles de (...)

  • Éducation - Partage des savoirs

    Victoire au lycée Jean-Giraudoux de Bellac occupé jeudi 6 décembre

    Après la décision de l’occupation du lycée à partir du jeudi 6 décembre, la rectrice revient sur sa décision de ne lui affecter que 6 spécialités. Elle accepte d’y ajouter les deux disciplines demandées, sciences de l’ingénieur et spécialisation anglais. La décision ne sera définitive que validée par la réunion du comité technique académique (CTA) lundi après-midi, 10 décembre, au rectorat. En attendant l’occupation du lycée a été suspendue vendredi matin mais le personnel du lycée, les enseignants, les élèves, (...)

  • Répression - Prisons

    Les suites du procès de Guéret du 4 octobre

    Le 4 octobre dernier avait lieu à Guéret le procès de Michel Lulek, suite à la manifestation du 9 juillet à Felletin.
    Il était inculpé de « violence sur agent » et de refus de prélèvement ADN.
    Le verdict à été rendu le jeudi 15 novembre. :
    Sur la violence sur agent : reconnu coupable. Amende de 1 000 euros avec sursis (cela signifie que si il n’y a pas de nouvelle condamnation dans un délai de 5 ans, il n’y a rien à payer).
    Sur le refus de prélèvement ADN : relaxe. Ce dernier point est intéressant, car (...)

  • Éducation - Partage des savoirs

    #RevancheLycéenne en Haute-Vienne

    A Limoges mais aussi à Saint-Yrieix, des lycées étaient bloqués vendredi matin, en réponse à un communiqué de l’UNL qui appelait les lycéen·ne·s à se mobiliser contre Parcoursup, le service national universel, la réforme des lycées et la réforme du bac.
    Une mobilisation bien suivie à Limoges, où la police a compté jusqu’à un millier d’élèves dans la rue au plus fort de la mobilisation qui a impacté la cité scolaire Léonard Limosin, les lycées Raoul Dautry, Renoir, Turgot et Saint-Exupéry. Après avoir organisé (...)

  • Droits sociaux - Santé - Services publics

    Pétition pour une aide-soignante licenciée pour avoir révélé les conditions de vie dans certains EPHAD privés

    Elle s’appelle Hella Kherief. Elle est aide-soignante. Hella a eu le courage de témoigner dans l’enquête d’Envoyé Spécial diffusé sur France 2 le 20 septembre qui a permis de révéler au grand public les conditions dans lesquelles étaient traitées les personnes âgées dépendantes dans certains EPHAD privés. Les groupes Français Korian et Orpea sont sans scrupule. Le moindre centime doit être économisé pour une rentabilité maximale auprès des actionnaires. Au dépend de leurs pensionnaires. Les scènes qui ont été (...)

  • Répression - Prisons

    Arrestation de Julián Gil en Colombie - La paix qui pue la mort

    Dans le cadre de la campagne « Ser lider socia no es un delito », lancée aujourd’hui en Colombie, nous avons reçu l’information suivante :
    Ce mercredi 6 juin, notre ami Julián Andrés Gil Reyes a été arrêté alors qu’il sortait de son travail à Bogotá. Nous n’avons pour l’heure pas de détails quant à l’accusation, mais il est déjà clair qu’il s’agit d’une opération dans la continuité de la politique de criminalisation des mouvements sociaux s’intensifiant dans le pays.
    Julián participe activement à la mobilisation (...)

  • Syndicalisme - Mouvement ouvrier

    A Paris, Macron nous met dans une colère noire

    A Paris, entre 1000 et 2000 manifestants ont eu recours à l’action directe dans la manifestation du 1er mai. Bien évidemment la majeure partie de la classe politique s’offusque des "violences" et nous parle de démocratie. Mélenchon s’illustre particulièrement en affiliant les manifestants à l’extrême-droite. La même rengaine qui fait que lorsque la colère explose c’est soit le fait de la police infiltrée soit le fait de l’extrême-droite ... Mais lorsque les gouvernements successifs s’échinent à accentuer (...)

  • Résistances - Solidarités internationales

    Action de soutien à Tulle pour la Zad de NDDL

    Jeudi 12 avril à Tulle, une action de soutien à la Zad de NDDL a eu lieu devant la préfecture.
    Nous résistons avec vous à cette tentative de tout régenter par l’usage de la force du tyran. De quel droit l’Etat peut-il s’immiscer aussi loin dans la vie des gens ?
    Jusqu’à leur demander de se "régulariser" en tant que porteur de projet agricole sous les fourches caudines de la FNSEA/MSA et de leurs normes productivistes ?
    La France a ratifié la Convention européenne des Droits de l’homme pourtant non (...)

  • Répression - Prisons

    Des véhicules blindés pour la ZAD

    Le gouvernement n’a honte de rien et ne cache plus son visage autoritaire. Pour l’expulsion de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes ce ne sont pas moins de 2 500 flics qui seraient prévus et des chars de la gendarmerie (VBRG = véhicules blindés à roues de la endarmerie) dotés d’un blindage‎ pare-balles, d’une mitrailleuse et de lance-grenades ont été vus dans les abords de la ZAD.
    La volonté de Macron d’effacer le symbole de la contestation victorieuse qu’était NDDL est claire. Il ne se souci même plus de (...)

0 | 20