Se Connecter

Inscription

Samedi 14 octobre : journée portes ouvertes dans les grands magasins ?

|

Le contexte social actuel, nous le connaissons toutes et tous : une inflation galopante, des marges record pour les entreprises de la grande distribution, une crise sans précédent depuis la période des Trente Glorieuses. Combien de mouvements ont tiré la sonnette d’alarme ? Combien de gens dans les files d’attente pour l’aide alimentaire ? Combien d’humiliations subies ? Depuis combien d’années ? Trop pour se taire.

Alors que Macron se gavait de homards à Versailles avec un roi et des patrons, des rêves de révolution ont parcouru l’esprit de l’immense majorité des habitants de ce pays. Un appel à une « flambée des colères » face à la flambée des prix circule sur les réseaux sociaux pour le 14 octobre.

Une cible évidente ? Les grandes surfaces. Des entreprises liées au modèle de l’industrie agro-alimentaire qui sont fondées sur un principe simple : réaliser de courtes marges mais vendre en grande quantités.

Est-il besoin d’arguments pour dire que tout le monde déteste les grandes surfaces ? Elles représentent presque aussi bien l’ordre capitaliste, la précarité du personnel que la surveillance et les vigiles chargés de surveiller les pauvres. Les chaînes de grandes surfaces se gavent sur notre dos, ce sont des profiteurs de crise.

Et si le 14 octobre, plutôt que de répéter les éternelles manifestations totalement encadrées et réprimées dans les grandes avenues de nos villes, était l’occasion d’une grande journée portes ouvertes dans les zones commerciales du pays ?

Il y aurait alors deux possibilités :

Soit la police bloque l’accès aux magasins ciblés, qui seront alors obligés de fermer. Un samedi, jour de forte affluence, la perte de chiffre d’affaires est colossale. Cela les forcera peut-être à revoir leurs tarifs.
Soit ce sera l’occasion d’opérations populaires contre l’inflation, de récupérer ce qui a été volé.

Le mouvement des Gilets Jaunes a montré la détermination du peuple par des blocages et des révoltes de grande ampleur. Le 14 octobre sera-t-il un retour de flamme pour les profiteurs et les affameurs ? Y aura-t-il des suites à cette flambée des colères ? La réponse dans 10 jours.



Articles de la même thématique : Action directe - Sabotage

Victoire !