Se Connecter

Inscription

Il est où le meeting ?

|

C’était un grand meeting de Larem pour lancer les municipales. Les soutiens dans la salle étaient peu nombreux par contre les CRS, équipes de BAC et autres condés s’étaient invités largement. Le quartier était bouclé et le préfet s’est même déplacé en personne pour diriger les opérations. Du sensationnel pour Limoges qui n’avait pas vu un tel déploiement policier depuis bien longtemps. Depuis le début des luttes contre la réforme des retraites, pas une manif n’a eu le droit à la présence des CRS : ce soir c’est rien de moins que 11 camions.

Plus nombreux encore : environ 150 manifestants sont arrivés joyeusement du carrefour Tourny pour tenter de se faire entendre et/ou de bloquer la candidate Monique Boulestin ainsi que Jean-Baptiste Djebarri, secrétaire d’Etat aux Transports et présent sur la liste locale. Les manifestants se retrouvent directement face à un barrage massif à l’entrée d’une rue et malgré les tentatives de petits groupes de trouver un passage ils ne parviendront pas à pouvoir profiter de la folle ambiance de ce meeting. La prochaine fois on pousse ? La voiture du préfet qui est garée juste à proximité est redécorée joyeusement pour le remercier de l’accueil.

Le simple fait de devoir boucler un quartier entier pour tenir un pseudo-meeting en huis-clos montre à quel point aucun événement tenu par les tenants de ce parti destructeur ne peut se passer sans attirer les nombreuses colères. Après avoir vu leur local recouvert de fumier le jour d’avant, c’est une belle défaite pour eux. Pour nous, une belle soirée de barouf joyeux et plein d’énergie avec pendant deux heures, chansons, slogans, confettis, et déconnade. Un goût de carnaval avant l’heure ?



Articles de la même thématique : Action directe - Sabotage

Sabotage Enedis