Se Connecter

Inscription

Déchets nucléaires et expulsions à Bure : à Limoges, on dit NON !

|

A Limoges, le jeudi 22 février à 18 heures, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées devant la préfecture en soutien aux personnes expulsées à Bure le jour même. L’inattendu de cette expulsion en pleine trêve hivernale, qui ressemble plus à une vengeance de l’Etat contre la victoire à Notre-Dame-des-Landes, n’a pas empêché une réaction rapide. En effet, devant le délai réduit pour s’organiser, du matin pour le soir, nous ne pouvons que nous réjouir de la réactivité des personnes qui se sont senties concernées par cette violence étatique face à la résistance contre ses projets destructeurs et mortifères. Bien qu’aucun collectif de soutien officiel n’existe encore aux alentours, c’est donc un nombre relativement conséquent de personnes qui a su se retrouver à Limoges comme partout en France.

Ce rassemblement a permis aux présent-e-s de partager des informations sur la situation à Bure et contre le nucléaire, et surtout de montrer à la préfecture que des solidarités existent et qu’elles peuvent se mettre en place rapidement. Encore une fois l’Etat fait sa communication sur la répression. Le gouvernement, via la préfète, le soir même criait victoire devant la forêt qui a pourtant été réoccupée dès le lendemain matin. Tout comme à Notre-Dame-des-Landes en réaction à l’opération César (tentative d’expulsion en 2012), gageons que nous saurons nous organiser au mieux pour continuer à soutenir les occupants et opposants sur place.