Se Connecter

Inscription

Grève et manifestation pour les EHPAD et les aides à domicile

|

Après une première mobilisation nationale importante, le 30 janvier 2018, la ministre de la Santé a répondu à l’appel au secours du personnel des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et de l’aide à domicile, en débloquant très généreusement 100 millions d’euros, soit environ 80 euros par résident… et par an ! De qui se moque t’on ?

Ce gouvernement n’a visiblement pas pris conscience de la dimension urgente de la situation. Les personnels sont épuisés, les résidents sont maltraités, les familles sont acculées financièrement et les retraités doivent se serrer encore plus la ceinture avec l’augmentation non compensée de la CSG. Comme le souligne l’intersyndicale :

le manque de moyens a des répercussions fortes et concrètes pour les usagers des EHPAD :
• Un manque de temps pour aider à la prise des repas et à une hydratation suffisante
• Des personnes âgées désocialisées par manque d’accompagnement soignant
• Des temps d’animation réduits, avec une moyenne nationale de seulement 12 minutes par jour
• Des toilettes complètes au lit en quelques minutes alors qu’elles demandent normalement de 20 à 40 minutes.

Ça suffit ! Il faut mettre un terme à cette logique d’austérité où les plus fragiles souffrent de plus en plus, deviennent encore plus précaires.

Levons-nous contre cette politique maltraitante.

Ce combat est le combat de toutes les générations, car toutes et tous sommes voué-e-s un jour à rencontrer un agent dans un EHPAD, à accompagner un parent dans un de ces établissements ou même à y finir notre vie ! De plus, les pensions de retraite ne permettent pas de couvrir les frais d’hébergement en EHPAD qui sont en moyenne supérieurs à 2 000 euros. Ce sont donc les enfants, voir les petits-enfants, qui sont amenés à payer pour les parents et les grands-parents, quand ils le peuvent.

Les organisations syndicales Sud-Santé Sociaux, la CGT, la CFDT et la FSU87 proposent de rejoindre le rassemblement des retraités le jeudi 15 mars 2018 à 10 heures devant la préfecture.

Des tracts seront distribués pour sensibiliser la population et des affiches seront proposées aux commerçants. La manifestation déambulera dans les rues piétonnes en remontant jusqu’aux halles centrales.

S’ensuivra certainement une AG spontanée !



Articles de la même thématique : Syndicalisme - Mouvement ouvrier