Se Connecter

Inscription

[Guéret] Manifestation contre le passe vaccinal

|

Manifestation contre le passe vaccinal samedi 29 janvier à Guéret, rendez-vous à 10 heures, place Bonnyaud.

Il y aura aussi comme tous les samedis une manifestation à Limoges contre le passe sanitaire, 14 heures, place Jourdan.

Pourquoi nous manifestons tous les samedis

Pour la liberté vaccinale :

Nous assistons à la plus grande vaccination de masse orchestrée avec des « vaccins » expérimentaux toujours en phase d’essai (phase 3).

Fin de l’essai clinique, pour Pfizer : mai 2023 - Moderna : octobre 2022.

Définition d’un vaccin : substance d’origine microbienne qui, administrée à un individu ou à un animal, lui confère l’immunité à l’égard de l’infection déterminée par les microbes mêmes dont elle provient et parfois à l’égard d’autres infections.

Après nous avoir assuré, certifié que ces « vaccins » expérimentaux injectés à 2 doses puis 3 puis... devaient nous protéger et empêcher la contamination, nous voyons bien qu’il n’en est rien.

Chacun, chacune doit être libre de participer ou non à cette expérimentation.

Pour la réintégration du personnel suspendu :

L’hôpital est en danger plus par les postes vacants, le manque de postes, la suppression de lits que par le virus Covid ! Plus de 5 000 lits supprimés depuis mars 2020.

Un soignant vacciné testé positif a le droit ou l’obligation de travailler alors qu’un soignant non vacciné testé négatif n’en a pas le droit alors que nous manquons cruellement d’eux.

Assez d’incohérence, réintégration de tout le personnel suspendu et sans ressource depuis le 15 septembre !

Pour les jeunes et les plus jeunes encore :

La vaccination n’empêche en rien la circulation du virus alors, pourquoi vacciner les jeunes et les enfants qui ne risquent pas de faire de formes graves ?

Des effets secondaires à court terme sont déjà connus, qu’en sera-t-il des effets à moyen et long terme qui pourraient intervenir ?

Depuis le 15 juin 2021, la vaccination chez les jeunes 12-18 ans est possible avec le vaccin Comirnaty. Au 30 décembre 2021, 558 cas d’effets secondaires graves ont été rapportés après la vaccination (source Agence nationale de la sécurité du médicament)

https://www.midilibre.fr/2022/01/14/covid-un-adolescent-hospitalise-a-montpellier-pour-une-myocardite-apres-sa-dose-de-rappel-du-vaccin-10044712.php

Des millions de jeunes ont été vaccinés avec Moderna, puis celui-ci a été déconseillé au moins de 30 ans !

Lors d’une audition au Sénat, à la question : « Avons-nous une vision à long terme de ces vaccins ARN ? » Le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy a répondu : « NON ».

Pour la suppression du pass vaccinal :

Le pass vaccinal n’est ni de la médecine ni de la santé publique ; il s’agit d’un mode de gouvernement et d’une conception de la citoyenneté fondés sur le mépris du droit.

Vaccinés ou non, nous refusons de vivre dans un pays où nous devrons constamment prouver que nous acceptons de nous soumettre à des mesures discriminatoires pour être reconnus comme citoyens à part entière.

Vaccinés ou non vaccinés, restons unis, restons amis, et résistons ensemble.



Articles de la même thématique : Coronavirus