Se Connecter

Inscription

Collectif d’usagers pour la défense de la ligne Angoulême-Limoges

|

Le 15 octobre 2023 le collectif d’usagers de la ligne de chemin de fer Angoulême-Limoges a réuni une assemblée générale constitutive et fondé l’association : Angoulim - Collectif d’usagers pour la défense de la ligne Angoulême-Limoges.

L’association Angoulim - Collectif d’usagers pour la défense de la ligne Angoulême-Limoges est la convergence de citoyens pour la réouverture totale de la liaison ferroviaire et pour le développement d’un service public ferroviaire de qualité.

Angoulim constate que :

  • La ligne a été fermée sur la partie Angoulême – Saillat-sur-Vienne depuis le 13 mars 2018 suite à un sous-investissement récurrent dans son entretien.
  • Il a fallu attendre 2021 pour voir engagée une étude préliminaire de « régénération » cofinancée à parité entre l’Etat et la région pour un montant total de 2,3 millions d’euros. Les résultats de cette étude sont attendus pour fin 2023. Pour la suite, les usagers restent dans l’expectative !
  • Plus de 5 ans après la fermeture de la ligne, les usagers sont toujours assignés à trouver des alternatives de transport au train. Les bus de substitution n’offrent pas les mêmes dessertes et le rallongement des temps de trajet ne permettent pas de couvrir leur besoin.
  • A l’heure où la fréquentation des trains express régionaux est en forte progression (22 % en 2023) du fait du renchérissement du prix des carburants et de la prise de conscience environnementale ; à l’heure où d’autres bassins de vie développent des solutions d’intermodalités douces autour du train ; les usagers du bassin Angoulême-Limoges sont toujours contraints à emprunter la route elle-même sursaturée par le transport routier de marchandises.
  • Par le passé la ligne de train Angoulême-Limoges a contribué au développement économique du bassin en permettant les livraisons de bois aux papeteries et cartonneries et en assurant les expéditions de granulats de carrières et de matériaux de construction.
  • Le train est un moyen de transport particulièrement adapté aux scolaires et aux trajets du quotidien (travail, santé, loisirs…). La ligne Angoulême doit redevenir un moyen de connexion aux grands axes ferroviaires par Angoulême et Limoges.
  • Le train est la seule alternative de long terme pour assurer le développement économique, social et culturel du bassin de vie Angoulême-Limoges en permettant le transport des personnes et du fret de manière décarbonée.

Angoulim décidera et mettra en œuvre toutes formes d’actions visant à établir la ligne de chemin de fer Angoulême-Limoges et sera un interlocuteur des instances de concertation autour de la réouverture de la ligne Angoulême-Limoges.

Angoulim portera la voix des usagers du bassin de vie et d’emplois desservi par la ligne ferroviaire Angoulême-Limoges auprès des pouvoirs publics, élus, organismes, SNCF afin de veiller à la prise de décision de réouverture, de financement des travaux, mise en place de trains réguliers répondant aux besoins de la population.

Contact : angoulim1687@gmail.com
Facebook : https://www.facebook.com/AngouLim/



Articles de la même thématique : Services publics - Droits sociaux