Se Connecter

Inscription

Dernière parution de "Creuse Citron"

|

Le dernier numéro de Creuse Citron, « journal de la Creuse libertaire » (qui déborde largement sur tout le Limousin), vendu à prix libre, est paru. Ce journal s’adresse à tous ceux et celles qui luttent contre la falsification de l’information et la diffusion généralisée de l’idéologie libérale. C’est un journal indépendant et libertaire qui s’interdit toute exclusive et tout prosélytisme en faveur de telle ou telle organisation syndicale et politique. Il est réalisé par le collectif libertaire Creuse Citron.

Au sommaire de ce numéro :

Un dossier antimilitarisme, tout d’abord, en rappelant la nécessité d’une prise de parole libre à Gentioux le 11 novembre, devant le monument pacifiste, après la confiscation de celle-ci par le Comité laïque des amis du monument aux morts de Gentioux (CLAMMG), sous la protection des gendarmes. Un joyeux et caustique texte de Boris Vian complète le propos.

De longues pages sont aussi consacrées à la critique de la technologie (« La technologie est la continuation de la guerre par tous les moyens »), de ses conséquences sur le quotidien des territoires. A travers l’installation d’éoliennes industrielles, avec l’analyse critique d’une réunion d’opposants, et les illusions de penser qu’on peut faire « changer d’avis les pouvoirs publics par cet espèce de lobbying bricolé... » au détriment de la construction d’un vrai rapport de force sur le terrain. En complément un état des lieux des luttes anti-mines ici et ailleurs, de Salau, en Ariège, à la Guyane, et une analyse de la volonté de la région Nouvelle-Aquitaine de faire de La Creuse un « laboratoire de l’innovation territoriale » ajoute à cette réflexion.

Aussi un long article sur comment les sociétés cyber-industrielles attaquent nos cerveaux et leur capacité à former une pensée autonome. « S’il est une ZAD à établir d’urgence c’est celle de nos cerveaux ».

Un retour également sur « quelques enjeux de la lutte » à Notre-Dame-des-Landes où l’abandon du projet d’aéroport apparaît comme une victoire à la Pyrrhus, avec l’empressement de certains collectifs et individus à donner des gages aux autorités pour se montrer responsables, notamment en rouvrant la route des chicanes au plus vite sans concertation collective. Plus grave, des actions violentes dignes des pires milices ont eu lieu contre certains irréductibles qui ne voulaient pas négocier, de la part de certains « radicaux » pressés d’aller à la soupe du partage accordé par l’Etat. Mais « la ZAD, ses cantines, ses constructions communes et sa volonté de préserver collectivement le bocage sont trop précieuses pour être abandonnées ».

Une page revient sur l’expulsion d’Abdel et l’occupation « réjouissante » de la mairie de Guéret et cette belle phrase : « Nous défendons le désordre nécessaire » .

Enfin, une longue réflexion sur « L’Ordre contre l’harmonie » et quelques autres articles complètent ce numéro à trouver dans toutes les bonnes librairies, cafés, épiceries, lieux collectifs du Limousin, sinon le réclamer là où il n’est pas présent.


P.-S.

Contact : creuse-citron@legtux.org


Articles de la même thématique : Lectures