Se Connecter

Inscription

Exposition sur les Brigades Internationales

|

Le 15 décembre 1937 commençait à Teruel une des batailles les plus importantes de la guerre d’Espagne. Quatre divisions des Brigades Internationales (35e, 39e, 47e et la 70e) y participèrent. De la Révolution espagnole jusqu’à la Résistance en France, retour en images sur le parcours de cette force internationaliste.

Qui n’a pas lu avec émotions les lignes d’Orwell dans son Hommage à la Catalogne ? Qui n’a pas été ému avec Hemingway et Dolores Ibárruri qui, le 15 novembre 1938, à Barcelone, jeta un dernier message d’adieu aux volontaires des Brigades Internationales ?

« Quand les années passeront et les blessures de la guerre commenceront à cicatriser ; quand le souvenir des jours douloureux et sanglants s’estompera en un présent de liberté, de paix et de bien-être ; quand les rancœurs s’atténueront et l’orgueil de la patrie libre soit unanimement ressenti par tous les espagnols, parlez à vos enfants, parlez-leur de ces hommes des Brigades Internationales.

Racontez-leur comment, traversant mers et montagnes, franchissant des frontières hérissées de bayonettes, épiés par des chiens enragés, avides de déchirer leurs chairs de leurs crocs, sont arrivés dans notre patrie comme des croisés de la liberté, pour combattre et mourir pour la liberté et l’indépendance d’Espagne, menacée par le fascisme allemand et italien.

Ils ont tout abandonné : tendresse, patrie, foyer, fortune, mère, épouse, frères, enfants et vinrent à nous pour nous dire : nous sommes là ! Votre cause, la cause de l’Espagne est notre même cause, c’est la cause commune à toute l’humanité avancée et progressive. »

Dans le cadre de l’exposition : «  Levés avant le jour, les Brigades Internationales de l’Espagne à la Résistance » qui se tiendra du : 12 au 22 décembre 2017, à la Chapelle de la Visitation, 11 rue François Chénieux à Limoges, Henry Farreny, professeur honoraire des Universités et Président de l’Amicale des anciens guérilléros en France (AAGEFFFI) donnera une conférence, salle Léo Lagrange, à 20h30 le 18 décembre. Il interviendra également au Lycée Gay-Lussac à Limoges et au Lycée Paul Eluard à St Junien sur le thème : « De la guerre d’Espagne et des Brigades Internationales à la Résistance en France ».

Souvenons-nous que le 24 août 1944, alors que Paris se réveillait de sa longue gueule de bois, les premiers alliés à entrer dans la capitale française furent les soldats de la « Nueve ». Cette 9e compagnie du régiment de marche du Tchad était composé de 160 hommes. Parmi ces soldats, 146 étaient des républicains espagnols, anciens de la CNT pour beaucoup. Et c’est avec le souvenir de « Teruel » ou « Guadalajara », avec le drapeau de la République espagnole, que Paris fut libérée.



Articles de la même thématique : Fêtes - Festivals - Vie du mouvement