Se Connecter

Inscription

Manif contre l’expulsion de l’ex-CRDP

|

Non à TOUTES les EXPULSIONS et EXCLUSIONS !

Lecture de l’ordonnance du 10 avril : Compte tenu de l’absence de mesure d’hébergement d’urgence proposées à ce jour aux intéressés, il y a lieu d’accorder aux occupants sans droit ni titre un délais de quinze jours à compter de la notification présente pour quitter les lieux. Sic le juge des référés du Tribunal administratif de Limoges.
Ainsi sont conviés plus de 70 personnes dont une vingtaine d’enfants à coucher dehors à partir du 26 avril.

La belle « urgence »

Depuis le mois de novembre 2017, le collectif Chabatz d’entrar clame sans cesse la défaillance des pouvoirs publics concernant l’hébergement d’urgence. En effet, il est constaté plus de 200 personnes à la rue rien qu’à Limoges. Les diverses institutions ont préféré le jeu « de la patate chaude » quand le collectif demandait des rencontres pour trouver des solutions pérennes.

Aujourd’hui la véritable urgence est l’expulsion.

Ça suffit !

Arrêtons de fabriquer des « sans droit ni titre » qui sont interdits de cité (privé de logement, privé de ressource, privé de circulation…).

Manif bruyante mardi 23 avril à partir de 18 h 30 -

PDF - 494.8 ko

Parcours : conseil régional – mairie – conseil départemental – préfecture.
Amener casseroles, couvercles pour une casserolade.

Pour faire bouger Limoges, une petite chanson à reprendre mardi sur l’air des p’tits papiers :

Laissez passer les sans papiers
Les oubliés, les délaissés
Les exploités, les refoulés
Du monde entier.

Laissez passer les clandestins,
Toujours cachés, c’est leur destin
Ici, ailleurs, et comme partout
On les rend fous.

Laissez passer les sans papières
Les déplacées de toutes les guerres
Toujours violées ou prostituées,
Mais révoltées.

Laissez passer les clandestines
Mariage forcé, toujours victimes
Les excisées, les violentées
Mais révoltées.

Donnons-leur au moins des papiers
Pour l’honneur et la liberté
Egalité, fraternité
Enfin trouvées.

Mettons fin à cet esclavage
Douleur sans fin, C’est d’un autre âge
La peur de l’autre est révolue
On n’en veut plus !

Laissez passer Les sans papiers
Les oubliéEs Les mépriséEs
Les exploitéEs Les refouléEs
Du monde entier

Accueillez tous Les Sans Papiers.
De la plac’, Il y en a assez.
Fraternisons, Réagissons
REAGISSEZ !



Articles de la même thématique : Logement - Squat