Se Connecter

Inscription

Qui est l’hôte macroniste du festival d’écologie people l’An Zéro ?

|

Jouany Chatoux accueillera sur ses terres creusoises le festival d’écologie people l’An Zéro, prévu du 30 août au 1 septembre. Les habitants du plateau de Millevaches ne voient jamais cet agriculteur bio participer aux réunions publiques ou discussions organisées régulièrement sur le territoire. Pour connaître son positionnement politique, il faut donc éplucher son compte Facebook.

Jouany Chatoux est très actif sur les réseaux sociaux. Petite précision, la photo qu’il a choisie pour illustrer son profil n’est pas la sienne, mais celle du grand résistant communiste Georges Guingouin.

En 2017, son portait est affiché en 4 mètres par 3 dans le métro parisien, dans le cadre d’une campagne pour le syndicat des Jeunes agriculteurs. Une organisation officiellement indépendante, mais véritable pouponnière de la FNSEA. L’actuelle présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, a ainsi dirigé les JA. Et aux élections des chambres d’agriculture, les deux syndicats font systématiquement listes communes.

Pendant la campagne présidentielle de 2017, il adhère dès les premières semaines au mouvement En Marche et affiche son soutien à la candidature d’Emmanuel Macron. Il explique sa position dans un commentaire :

Pendant la campagne des législatives, il reçoit sur sa ferme le candidat macroniste et futur député Jean-Baptiste Moreau, dont il partage régulièrement les posts.

Il aime aussi partager l’actualité du Président.

Quand François de Rugy est nommé ministre de la Transition énergétique en remplacement de Nicolas Hulot, Jouany applaudit !

En plein mouvement de résistance à la vague d’expulsions orchestrée par la préfecture de la Creuse, il applaudit la préfète Magali Debatte pour sa conduite à marche forcée de la réforme territoriale.

Et tout ce petit monde est réuni à Pigerolles pour inaugurer son méthaniseur :


Sur le mouvement des Gilets jaunes, voici sa réaction :

En décembre, il partage une tribune de Jean Quatremer dénonçant un mouvement « qui s’enfonce dans l’abjection ».

Les caricatures qu’il partage tournent en dérision ceux qui critiquent la répression du mouvement et les violences policières.


Avec le député En Marche Jean-Baptiste Moreau et le conseiller Régional PS Eric Correia, il participe au lobbying pour la création en Creuse d’une filière de production de cannabis thérapeutique, qu’il cultive sur sa ferme à titre expérimental. Il rencontre dans ce cadre plusieurs membres du gouvernement.


Quand sont publiées dans le journal d’opinions IPNS les premières réactions d’opposition à la tenue sur le plateau de Millevaches du festival l’An Zéro ici et , voici sa réaction...

...et sa réponse au fait que la militance locale n’ait pas été consultée en amont de l’organisation.

En résumé, un agriculteur bien implanté dans les réseaux de pouvoir pour faire avancer ses projets, qui sert en retour de caution écolo-bio au gouvernement. Alors, toujours envie de faire la fête chez lui ?



Articles de la même thématique : Écologie - Nucléaire - Alternatives

Sauvons la Brandouille