Se Connecter

Inscription

A Faux, on s’oppose au projet de festival l’An zéro

|

Faux-la-Montagne, 1er juillet 2019 : les organisateurs avaient prévu de présenter sur le Plateau leur projet de festival l’An Zéro déjà médiatisé. Une centaine d’habitants de la Montagne limousine sont venus devant la salle des fêtes de Faux-la-Montagne leur montrer leur opposition.

Invitée par Jouanny Chatou, industriel ’En marche’ de Gentioux-Pigerolles, la start-up a annoncé en février 2019, lors d’une visite ministérielle, son intention de faire venir 50 000 personnes en août pour créer des entreprises et des "lobbys citoyens" qui "changeraient le monde". L’opération consistait aussi à former des citoyens à des programmes municipaux "écologistes" soutenu par des multinationales.

Pendant deux heures, les 6 émissaires de la start-up, ont fait face à une opposition intraitable et spontanée. Alors qu’une salle était réservée, la discussion s’est déroulée debout, dans la rue.

Principal, voire unique, argument de la start-up : il suffirait de "se mettre tous autour de la table" pour "trouver des solutions" aux catastrophes.

L’argument n’a pas convaincu.

L’annulation du festival est attendue pour les prochains jours. Marion Cotillard, pressentie pour un trio avec Yannick Noah et François Ruffin sur la grande scène de Pigerolles, aurait déclaré "Tant pis, j’ai d’autres chats à fouetter". Manu Chao, lui, n’était pas dispo de toute façon.

Principal victime : Jouanny Chatou, qui a brillé par son absence bien que ses invités aient fait 8 heures de voiture (diesel) pour venir à Faux-la-Montagne. Il se retrouverait avec 4 tonnes de pommes de terre plantées uniquement pour nourrir à prix d’ami les festivaliers, qui ne viendront finalement pas.

L’An Zéro avait annoncé initialement un festival avec 50 000 spectateurs. Après des articles critiques, elle avait révisé à la baisse cette jauge à 15 000. Il semble qu’on tende vers zéro.



Articles de la même thématique : Écologie - Nucléaire - Alternatives

Sauvons la Brandouille