Se Connecter

Inscription

1er Mai : rassemblement sauvage à Limoges

|

Rassemblement réussi en chanson à Limoges pour un 1er Mai de lutte.

Le rendez-vous n’a pas fuité. Un nombre anormal de personnes masquées déambulent par un ou deux autour de la place des Bancs malgré la pluie. À 11 h 30 piles, une trentaine de personnes se rassemblent devant le Carrefour City en cercle, avec les distances physiques réglementaires, du coup ça déborde sur la rue, qui est bloquée de fait, et la place.
Une banderole apparaît : « Confinées mais pas bâillonnées », une chasuble « Confinons le Medef », « Macrovirus, à quand la fin ? ».

Une annonce donne le ton : "Nous sommes la chorale éphémère des brins de muguets, nous chantons cette chanson car la crise des gilets jaunes n’est pas soldée, la retraite n’est pas sonnée et nous ne serons pas les premiers de cordée du système capitaliste."

1,2,3,4 - 1,2 : nous entonnons la chanson La complainte du coronavirus piochée dans le répertoire de la Chorale des Canulars de Lyon.

Des passant.e.s clairsemé.e.s s’arrêtent, le sourire aux lèvres pour certain.es. Une fois la chanson finie et les applaudissements d’usage, nous nous déplaçons vers la place de La Motte pour pousser à nouveau la chansonnette. Plus de personnes passent et écoutent, au milieu de la chanson une voiture de police apparaît, ralentie et poursuit son chemin...
La chanson finie nous nous dispersons. En cette journée de lutte, la chorale éphémère des brins de muguet était fort contente de se réapproprier la rue, même pour un temps court, malgré les interdits de l’État mortifère.

À noter aussi une autre initiative pour cette journée de lutte : https://vimeo.com/413614524

JPEG - 854.8 ko
Place des Bancs


JPEG - 662.7 ko
Place de La Motte



Articles de la même thématique : Coronavirus

Articles de la même thématique : Syndicalisme - Mouvement ouvrier

Grève des AED à Limoges