Se Connecter

Inscription

Accueil > Analyses

  • Contre-culture - Expression

    Notre sobriété est révolutionnaire

    Sobriété contre la consommation de produits altérant notre comportement : de l’alcool au cannabis, du café à l’héroïne, de la MDMA au LSD.
    Nous vivons dans une société où la consommation de produits altérant notre comportement est la norme : de l’alcool au cannabis, du café à l’héroïne, de la MDMA au LSD. Cette normalité repose sur un ensemble d’attitudes, de représentations et de pratiques sociales, c’est la culture de l’intoxication ou culture de la défonce. Cette culture est le (...)

  • Répression - Prisons

    Sortie du livre « Comment la police interroge et comment s’en défendre »

    Après une année et demie de travail, le Projet Évasions a le plaisir d’annoncer la parution d’un livre, pensé comme un outil d’autodéfense contre la pratique policière de l’interrogatoire.[MAJ] La version audio du livre est en ligne, voir le début de l’article. Également disponible sur la plupart des plateformes de podcast.
    Et dès le printemps 2024, le livre sera à nouveau disponible en librairie, édité par les Éditions du Commun.

  • Technologie(s)

    WhatsApp, non merci

    Invités régulièrement à rejoindre WhatsApp par nos amis, nos camarades ou nos familles, on ne sait parfois plus quoi répondre. Voilà un résumé, avec une alternative à proposer et rappelons ce slogan : si une entreprise à but très lucratif propose un service gratuit, c’est que c’est nous le produit !

  • Technologie(s)

    Non à la vidéosurveillance algorithmique, refusons l’article 7 de la loi olympique !

    Aujourd’hui, le projet de loi olympique commence à être examiné en commission au Sénat. En son sein, l’article 7 vise à autoriser la vidéosurveillance algorithmique (VSA). Bien qu’elle soit prétendument circonscrite aux JO, il n’en est rien : la VSA est un projet politique du gouvernement qui n’attendait qu’une occasion pour sortir des cartons.

  • Technologie(s)

    Le passe sanitaire à la lueur de Naomi Klein et Deleuze

    En tant qu’anarchiste, il est normal de s’opposer à (l’État certes) toute mesure autoritaire. Le passe sanitaire avec QR code intégré est bien une mesure autoritaire puisqu’il empêche ou contraint grandement l’accès aux soins, aux transports ou à la culture d’une partie de la population. La question n’est même pas de savoir si oui ou si non le vaccin est une bonne stratégie ou encore de connaître la composition sociologique des personnes non vaccinées pour les excuser de « leur faible bagage intellectuel ». Le propos ici est d’examiner la situation sanitaire actuelle à la lumière de concepts tels que la stratégie du choc de Naomi Klein et les sociétés de contrôle de Gilles Deleuze.

  • Contrôle social

    Covid-19, libertés individuelles et corps social

    Février-mars 2020. L’épidémie s’emballe et c’est le confinement. Comme tout le monde, je suis sous le choc, sidéré et un peu paumé. Coincé chez moi et envahi par l’angoisse, je me mets à écouter la radio et à faire des recherches sur Internet pour essayer de comprendre ce qui se passe. Et je me rends vite compte que ça va être une vraie gageure de démêler l’immense fouillis d’analyses contradictoires qu’on trouve un peu partout.

  • Contrôle social

    Passe sanitaire, quelle surveillance redouter ?

    Les critiques du passe sanitaire dénoncent unanimement un « danger autoritaire ». Assez justement, la CNIL elle-même présente ce danger comme « le risque d’accoutumance et de banalisation de tels dispositifs attentatoires à la vie privée et de glissement, à l’avenir, et potentiellement pour d’autres considérations, vers une société où de tels contrôles deviendraient la norme et non l’exception ». Prenons un instant pour détailler ce danger et répondre à la question : de quel type de surveillance le passe sanitaire est-il l’expression ?

    Nouvelles mobilisations : mardi 7 septembre, 18 h 30, place de La République, apéro anti-passe ; mercredi 8 septembre, rassemblement 14 heures devant l’ARS, 24, rue Dongelot

  • Contrôle social

    Masque et validisme

    On entend beaucoup que la critique du port du masque serait une position validiste. Dans le récent article Lettre à propos de ReinfoCovid on parle même de « discours libéral empreint de darwinisme social ». Seulement voilà, la critique du masque n’est pas et ne doit pas être le seul fait des confusionnistes.

  • Éducation - Partage des savoirs

    Enfances sans visages

    Ce fait est rare et peu médiatisé : quelques familles ont récemment refusé que leurs enfants se voient désormais contraints de porter un masque pour se rendre à l’école, et ce alors même que sous couvert de séparatisme, le gouvernement s’emploie à interdire bientôt l’école à la maison. A l’heure où les enfants subissent en masse ce qu’il convient sans doute d’appeler une dictature sanitaire, rares sont les voix qui interrogent les bien-fondés de cette politique.

  • Globalisation - Capitalisme

    Souriez, vous êtes soignés ! 2 + 2 = 5

    De semaine en semaine, la seconde vague de verrouillage, annoncée à demi-mots dès cet été, a progressé par étapes jusqu’au reconfinement, et l’on nous prépare déjà à une troisième. De jour en jour, d’heure en heure, l’Etat, les autorités sanitaires et les médias entretiennent la terreur, répétant comme une litanie leurs chiffres hypnotiques, sidérant les esprits par un bombardement d’informations partielles, d’annonces choc et de consignes paradoxales.

0 | 20