Se Connecter

Inscription

Accueil > Brèves

  • Résistances - Solidarités internationales

    Le projet de méthaniseur de Limoges part en fumée

    Le projet de méthaniseur qui devait être implanté à Limoges vient d’être abandonné. Un projet de moins contre lequel lutter, c’est toujours ça de pris.
    Le projet de méthaniseur qui devait être implanté à Limoges vient d’être abandonné. Un projet de moins contre lequel lutter, c’est toujours ça de pris. L’origine de ce brillant projet a germé en 2012. En 2014 la métropole de Limoges vend un terrain de près de 20 000 mètres carrés à l’entreprise Vol-V Biomasse, qui affirme clairement son projet d’y créer une (...)

  • Écologie - Nucléaire - Alternatives

    [Urgent] Venez empêcher l’expulsion de l’Amassada le 20 décembre ! (Aveyron)

    Expulsion de l’Amassada prévue demain matin 20 décembre.
    Venez dès a présent avec vos duvets ou soyez attentifs à vos téléphones demain à la première heure.
    Faites tourner ce message sur vos réseaux.
    Pour plus d’information sur la lutte de l’Amassada contre l’implantion d’un transformateur de 400 000 volts qui permettra l’installation d’un millier d’éoliennes industrielles dans la région : https://douze.noblogs.org/
    Pas res nos arresta, le film de l’Amassada : (...)

  • Écologie - Nucléaire - Alternatives

    Le Populaire et la mairie de Limoges veulent toujours plus d’avions

    Dans un article tout à fait neutre, Le Populaire Entreprendre nous vante l’aéroport Limoges-Bellegarde tout en annonçant « un point noir » : les lignes intérieures.
    On apprend donc que les responsables politiques du département, à l’initiative du maire de Limoges, Emile Roger Lombertie, veulent développer ces fameuses lignes intérieures ; à savoir Limoges-Paris et Limoges-Lyon, c’est-à-dire deux trajets d’environ 400 kilomètres. Quand on sait que les trajets courts sont les plus polluants, le décollage et (...)

  • Écologie - Nucléaire - Alternatives

    La vengeance des arbres

    Nous avons reçu et publions ce communiqué :
    « CONNAN, BARBARE ! On ne se laissera pas peler :
    C’est l’inscription que nous avons faite dans la nuit de jeudi à vendredi sur la maison du PNR à Millevaches. Sans doute tout le monde va hurler à la dégradation et à la fausse écologie qui salit les murs. Pourtant on a fait attention à écrire droit et à pas faire de fautes.
    Un tag ça s’efface, mais une usine à pellets ça s’enlève comment ? Et les trahisons de ceux qui prétendent sauvegarder le territoire en le (...)